Share

2010>2015 - les bilans 

Etat des lieux des pratiques

5 ans après le lancement de la Plateforme aér, comment ont évolué les pratiques éco-responsables des événements culturels en Provence-Alpes-Côte d'Azur ? 

> Consulter la présentation en ligne

Pour un confort de lecture, nous vous conseillons d'activer le "mode présentation", en haut à droite de l'écran. 

Bilan de la Plateforme aér

5 ans après sont lancement, la Plateforme aér cesse son activité. 

> Visionner le bilan en ligne

Pour un confort de lecture, nous vous conseillons d'activer le "mode présentation", en haut à droite de l'écran. 

 
 
 
 

 

C’est quoi une démarche éco-responsable ?

Depuis quelques années, la population a pris conscience de l’existence d’enjeux environnementaux majeurs tels que l’augmentation rapide de la température moyenne de la planète (changement climatique), la diminution des réserves d’eau potable, la diminution des ressources minières (pétrole, gaz, charbon), le recul de la biodiversité (diversité naturelle des organismes vivants) ou encore la production considérable de déchets.

Les conséquences peuvent être d’une ampleur telle, qu’il devient aujourd’hui une priorité de prendre en compte l’aspect environnemental au cœur de chaque activité.

> Être éco-responsable, c’est adapter son comportement et agir pour limiter les impacts de ses activités sur l'environnement et la société.

 

Quels sont les impacts environnementaux des festivals ?

Les festivals de spectacle vivant représentent une formidable richesse culturelle, sociale et économique. Toutefois, leur vocation à rassembler sur un temps court et dans un lieu restreint un grand nombre de personnes, peut avoir de réels impacts sur l’environnement.

Certains impacts sont très visibles comme la production de déchets. D’autres le sont moins, comme ceux liés aux déplacements, aux consommations d’eau et d’énergie, aux achats de matériels et de prestations ou encore à la communication de l’événement.

En terme d’importance des impacts, le déplacement des publics, des artistes et des équipes organisatrices peut représenter à lui seul près de 80% du total des émissions des gaz à effet de serre d’un festival selon les bilans carbones qui ont été réalisés.

De plus, d’autres facteurs font que l’impact des festivals au niveau régional est démultiplié : la région Provence-Alpes-Côte d'Azur rassemble un très grand nombre de festivals de spectacle vivant (plus de 650) et réunit également un grand nombre de zones naturelles protégées (Natura 2000, Réserves naturelles nationales ou régionales, Parcs nationaux et Parcs naturels régionaux, etc.).

Outre les enjeux liés au changement climatique, un festival a aussi des impacts en terme de nuisances, de sécurité routière, de propreté des sites, de coût pour la collectivité (gestion des déchets par exemple), etc.

1 000 personnes... 

En moyenne, une manifestation qui rassemble 1 000 personnes peut :

• consommer 100 kg de papiers, soient 2 arbres ou 30 000 litres dʼeau ;
• consommer 200 KWh d’énergie, soient 3 ans dʼéclairage avec une ampoule économique (15 w) ;
• produire 500 kg de déchets soit 1,5 fois la production dʼun habitant sur une année.

 
 
 
 

 

Pourquoi entamer une démarche éco-responsable ?

Face à ces enjeux, il est possible d’agir et d’assumer la responsabilité des impacts environnementaux de ses activités.

Les festivals qui s’engagent dans cette démarche auront la satisfaction de réduire leur impact sur l’environnement, mais ils ont plus à y gagner, par exemple :

> Sensibiliser le public, les équipes et les artistes, les festivals ayant le pouvoir de fédérer et de mobiliser.

Réduire certains coûts comme les consommations de papier, d’énergie, d’eau ou de carburants...

Améliorer la qualité d’accueil du public, c'est conserver un site propre et garantir l'accès à tous.

Renforcer l’image du festival grâce à une cohérence dans les valeurs portées par la manifestation.

Dynamiser l’attractivité du territoire et participer au dynamisme économique en renforçant les activités économiques locales.

Améliorer l’efficacité de l’organisation du festival. Une telle démarche peut être l’occasion, pour le festival, de réinterroger l’ensemble de son projet et d’y intégrer une nouvelle dose de créativité et d’innovation.

Anticiper les règlementations et notamment les obligations de respecter des critères environnementaux pour l’obtention de subventions publiques qui tendent à se généraliser (éco-conditionnalité des subventions par exemple).

 

Comment s’y prendre ?

Il s’agit d’adopter une méthode cohérente guidée par six principes fondamentaux :

1. les problématiques environnementales doivent être intégrées dès la phase de conception de l’événement et tout au long de sa préparation

2. une approche globale est nécessaire, car l’éco-conception d’un événement touche à tous les domaines (technique, artistique, production, communication) et se construit sur une stratégie globale

3. une des clés du succès est de faire adhérer toutes les équipes à cette démarche et toutes les parties prenantes (prestataires, artistes, etc.)

4. la démarche éco-responsable est une démarche de progrès et d’amélioration continue : on ne peut pas tout faire d’un coup, mais on peut s’améliorer chaque année en se fixant des objectifs atteignables pour chaque enjeu prioritaire

5. il est nécessaire de s’entourer d’un maximum de compétences et savoir coopérer avec les collectivités de référence (déchets, transports, etc.)

6. l’évaluation des impacts de sa démarche est primordiale pour pouvoir informer son public et ses partenaires et motiver son équipe par des résultats tangibles

Malgré une méthode et des enjeux communs, chaque festival doit définir ses propres priorités en fonction de la spécificité de sa manifestation. Les mêmes actions ne sont pas applicables à tous les festivals suivant leur fréquentation, leur lieu, leur type de public, leur concept, leur marge de manœuvre, leur budget, etc.

 
 

Fiches actions 

 
 
 

Focus festivals 

 
 

Collectif COFEES 

COFEES

A 50 ans, @avignonleoff se la joue écolo. Au programme : écoloparade et journée verte > ow.ly/NRpU0

COFEES

04/06 : Soirée pour l'entrée en résidence de Didascalies and Co @TheatreJoliette et les 20 ans de la compagnie > ow.ly/NOcvA